LOCMIQUELIC - LA PAROISSE


Issue de la paroisse de Riantec appartenant autrefois au doyenné de Pou-Belz, Locmiquélic deviendra paroisse en 1907 soit douze ans avant d'être érigée en commune.


Loc-Michaëllic en 1385

Si la paroisse de Locmiquélic est une jeune centenaire par rapport à bon nombre d'autres, le nom du lieu, sous la forme «Loc-Michaëllic» ou "Loc-Mikaëlig" est certes attesté depuis 1385, mais remonte à bien plus loin encore.
Après la destruction du couvent des Récollets, situé sur l'îlot de sainte Catherine, les habitants de Locmiquélic n'avaient plus de lieu de culte à proximité du fait de leur éloignement du bourg de Riantec. A l'initiative du recteur Collet, une chapelle dite "de secours" fut bâtie et inaugurée le 10 juillet 1870. En 1899, cette chapelle deviendra une « succursale » de Riantec et c'est en juillet de cette même année que les registres paroissiaux des baptêmes, mariages et sépultures seront mis en place.
 
Vue aérienne de l'ancienne chapelle (Don des archives paroissiales en 2007)
 
Le 15 août 1907, le quartier de Locmiquélic sera détaché de Riantec et deviendra paroisse à part entière. L'abbé Pierre-Marie Le Gal en sera le premier recteur, suivi en 1931 de Cassius Le Senne, Joseph Le Touze, Jean Le Magueresse, Jean Coudon, Prosper Bénizé, Gabriel Jégo, Roger Picaut, Jean-Michel Lamprière et le père Louis Audran qui deviendra  en 2001 curé des paroisses de Locmiquélic et Port-Louis.
 
Sermon dans l'ancienne chapelle Saint Michel (Don des archives paroissiales en 2007)


LA NOUVELLE EGLISE

La population augmentant fortement et l'ancienne chapelle commençant à se délabrer, l'abbé Coudon lança en 1967 le projet d'une nouvelle église. Le projet débuta en 1970 et la première pierre fut posée le 16 janvier 1971. Le 25 juin 1972, monseigneur BOUSSARD, évêque de Vannes procédait à la bénédiction solennelle de la nouvelle église.
 

Les 2 églises durant la construction (Don des archives paroissiales en 2007)
 
La nouvelle église (Don des archives paroissiales en 2007)
 
Messe d'inauguration le 25 juin 1972 (Don des archives paroissiales en 2007)
 

LES CLOCHES


Le nouvel édifice possède 3 cloches dont "Marie Jeanne", baptisée en 1957 qui provient de l'ancienne chapelle de 1870, "Radegonde", du nom de la patronne de Riantec et "Sainte Catherine"

 
Les 3 cloches (Photo Christian LE ROUX - ©LMDM/LRX2019)


LES EX VOTOS


La Rade
L'ex-voto "la Rade" est la réplique d'un navire de guerre de 50 canons. Elle a été réalisée vers 1910 par un Locmiquélicain, monsieur PRADO. Sa coque, taillée dans la masse est évidée.
"La Rade" est un navire de guerre armé de 50 canons de sabords, à propulsion mixte, voiles et vapeur. L'on remarque d'ailleurs la présence de la cheminée de couleur jaune sur cet ex-voto de bonne taille.

"La Rade" (Photo studio B LE FLOCH - Don de l'auteur lors de l'exposition "100 ans de la paroisse" en 2007)



Le Marignan, la Marie-..., etc...
D'autres maquettes de chalutiers, langoustier, thonier, sont également visibles au dessus de l'autel. Celles-ci ont été construites ou restaurées par Christian LE ROUX, président de "La Mémoire Des Minahouets" pour le compte de monsieur Yvonnick Modicom qui, à sa mort, les a léguées à la paroisse.  Deux autres voiliers et une pinasse complètent le panel.

Les autres navires (Photos Christian LE ROUX - ©LMDM/LRX2007)